COLOMBIA

Toute la richesse d'un continent réunie en un seul pays

Bienvenue en Colombie !

 

Souvent oubliée, la Colombie reste pour la plupart des voyageurs, une destination touristique largement méconnue.

 

Et pourtant, la Colombie réunit sur son territoire tous les ingrédients qui font le charme de ce continent et offre des paradis naturels fascinants. Avec ses trois majestueuses cordillères qui traversent le pays jusqu’aux grandes plaines de la côte Caraïbe, ses fertiles vallées du Cauca et du Magdalena, ses vastes plaines du bassin de l’Orénoque et ses interminables forêts tropicales du Pacifique et de l’Amazonie, la Colombie possède un des écosystèmes les plus variés de la planète.

 

Vous découvrirez aussi une culture précolombienne impressionnante, particulièrement dans l’art statuaire à San Agustín et dans l’orfèvrerie dont vous pourrez admirer la formidable collection au Musée de l’Or de Bogota. Par ailleurs, l’architecture coloniale espagnole, partout présente, rend compte d’un héritage à la fois riche et tragique.

 

L’enthousiaste hospitalité de sa population toujours aimable et accueillante, la beauté paisible et la magie multicolore de ses paysages feront de votre visite en Colombie une expérience inoubliable.

 

La Ruta Natural a créé pour vous des circuits complets qui respectent les normes de sécurité des ambassades européennes et du Ministère du Tourisme Colombien concernant la mobilité des ressortissants étrangers en Colombie.

 

La Ruta Natural s’engage à concevoir des séjours qui rendent compte de la grande diversité de ce pays, associés à une solide infrastructure touristique, tout en respectant les principes essentiels d’un tourisme responsable, soucieux des hommes et de l’environnement.

L’équipe de la Ruta Natural vous invite à découvrir un monde nouveau, plein de trésors !

mapaLa Colombie est située à l’extrémité nord-ouest de l’Amérique du Sud. Porte d’entrée du sous-continent, elle est aussi l’un des principaux ponts de communication avec les pays d’Amérique Centrale.

 

Bordée par la mer des Caraïbes au nord et par l’océan Pacifique à l’ouest, la Colombie est limitée par le Panama au nord-ouest, le Vénézuela et le Brésil à l’est, le Pérou et l’Equateur au sud.

 

Avec une superficie de 1 141 748 km2, la Colombie est le 4ème pays d’Amérique du Sud et équivaut à 2 fois la France.

precolombinaAvant l’arrivée des Espagnols, l’actuelle Colombie a été peuplée par différentes civilisations qui avaient déjà atteint un haut niveau de développement économique et d’organisation sociale.

 

Les sites funéraires de Tierradentro, les centaines de pierres sculptées de San Agustin et les chemins qui mènent aux ruines de la Ciudad Perdida témoignent encore de ces civilisations jadis florissantes.

 

Sur les hauts-plateaux de Bogota, la population indigène Muisca, sans doute la plus représentative, maîtrisait parfaitement les techniques pour souder et coller les métaux précieux.

 

Les Quimbaya, Sinú, Tayrona et Calima célèbres pour leur poterie et leur orfèvrerie étaient parvenus à une perfection rarement égalée à cette époque dans l’élaboration de pendentifs, de bagues, de diadèmes et de colliers en or et en pierres précieuses.

 

Une partie de ces œuvres d’art se trouve actuellement au Musée de l’Or de Bogota, grande étape de tous nos circuits.

colonialDe nombreux lieux permettent de découvrir l’héritage de l’architecture coloniale espagnole. Les maisons et les églises du vieux quartier de la Candelaria à Bogota donnent une idée de la ville à l’époque de la domination espagnole. Les anciennes demeures coloniales aux murs épais et aux larges portes en bois donnant sur des patios intérieurs abritent aujourd’hui des musées, des restaurants et de nombreuses institutions éducatives et culturelles.

 

Sur le littoral Caraïbe, Carthagène des Indes, principal comptoir commercial et port d’embarquement des trésors de la couronne, a attisé la convoitise des corsaires et des pirates. La ville a été par conséquent l’objet de sièges répétés, ce qui explique son extraordinaire architecture, ses épaisses murailles et ses remparts. Ses rues étroites flanquées de splendides portails et ses balcons saillants en bois conservent le charme de l’époque coloniale.

 

Déclarée par l’UNESCO patrimoine mondial de l’humanité, Carthagène des Indes est aujourd’hui, grâce à cet héritage, une des plus belles villes du continent.

 

Des villes comme Mompox, Popayan, Villa de Leyva, Barichara permettent de retrouver l’atmosphère de l’époque coloniale et transportent le voyageur quelques siècles en arrière.

poblacionLa population colombienne est composée de plusieurs groupes ethniques qui font de ce pays une nation métisse et pluriculturelle. La caractéristique la plus importante est le syncrétisme des éléments hispaniques, africains et indiens qui sont présents dans la vie quotidienne et le développement social du pays. Ce tri-ethnisme se reflète dans les arts et la culture ainsi que dans l’imaginaire et l’identité du peuple colombien.

 

Aujourd’hui on recense près d’une centaine de groupes indigènes, rassemblant une population de près de 500 000 personnes, dispersées sur l’ensemble du territoire. Ils se divisent en deux grandes catégories :

 

D’une part, les communautés intégrées à la vie économique comme les Guambianos, les Paeces dans le département du Cauca, ainsi que les Guajiros, Arhuacos et Koguis dans le nord du pays bien que ces derniers soient moins assimilés et plus autonomes sur leurs territoires.

 

D’autre part, certaines communautés traditionnelles des grandes forêts et des plaines, vivant de la pêche et de la chasse comme les Yaguas de l’Amazonie, les Emberas du Chocó, et les Guahibos, Huitotos et Tucanos des Llanos orientales.

musicaLa musique et la danse sont partie intégrante de la vie colombienne. Depuis l’époque précolombienne, elles président aux cérémonies, aux combats et aux fêtes indigènes.

 

Sous la colonisation, les Noirs amenés d’Afrique ont apporté leurs danses et leurs tambours, produisant de nouvelles mélodies qui unies aux rythmes et aux guitares espagnoles vont permettre un fusionnement musical unique.

 

Ce métissage s’exprime en Colombie, dans la musique andine, mélancolique et lyrique, dans la musique tropicale des côtes, gaie et frénétique, ainsi que dans la musique classique européenne enseignée dans les conservatoires du pays.

 

La Colombie capitale mondiale de la salsa, de la cumbia et du vallenato, continue avec ses carnavals et son folklore populaire à être l’un des pays du continent ayant la plus grande variété musicale.

fiestasLe calendrier est ponctué de fêtes populaires, de festivals et de carnavals. L’évènement le plus important est sans aucun doute la semaine sainte, fête religieuse célébrée avec ferveur dans l’ensemble du pays.

 

Au delà des manifestations de joie collective, les fêtes populaires, les festivals et les carnavals révèlent en grande partie l’histoire et les racines du peuple colombien. Outre la représentation d’événements traditionnels, ces trésors culturels sont l’expression de la joie de vivre et de l’enthousiasme festif du colombien.

 

Les événements les plus importants :

 

Carnaval des Blancs et des noirs (Janvier)

 

La première semaine de l’année, la ville de Pasto est le théâtre d’une célébration traditionnelle qui remonte à l’époque coloniale. Pour inverser les positions sociales, les colons se peignaient le visage en noir le 5 janvier, et les esclaves en blanc le lendemain. Cette tradition s’est perpétuée jusqu’à nos jours. Aujourd’hui, durant les festivités les habitants se peinturlurent le visage de glaise, d’huile, de cirage, de farine ou de talc.

 

Carnaval de Barranquilla (Février)

 

Le carnaval le plus important du pays est célébré depuis un siècle pendant les quatre jours qui précèdent le mercredi des cendres. Chacun de ces jours est caractérisé par une activité spécifique. Les fêtes commencent avec la bataille des fleurs. Il s’agit d’un défilé grandiose au rythme des musiques et des danses afro-indigènes. La fête se termine par une représentation symbolique des funérailles de Joselito Carnaval.

 

Fête des fleurs (Août)

 

La fête des fleurs se tient à Medellin au mois d’août. Les « silleteros » sont des petits cultivateurs qui descendent des campagnes environnantes avec leurs hottes remplies de fleurs. Se joignant aux groupes de musique populaire et aux danseurs folkloriques, ils défilent escortés par des chariots supportant d’immenses mosaïques de fleurs où se retrouvent toutes les variétés florales de la région.

 

Festival de musique du Pacifique Petronio Álvarez (Août)

 

Ce festival qui se déroule à Cali, la troisième ville noire d’Amérique latine, rend hommage à la musique africaine, héritage des d’esclaves noirs qui ont peuplé la côte Pacifique.

 

Festival mondial de la salsa (Septembre)

 

Capitale mondiale de la salsa, Cali organise chaque année début septembre, un concours mondial qui vise à élire les meilleurs danseurs et les meilleures écoles de salsa.

 

Congrès national gastronomique (Septembre)

 

Popayán, déclarée Ville gastronomique par l’Unesco, organise chaque année au début du mois août, un congrès gastronomique qui réunit les meilleurs chefs de différents pays.

 

Carnaval de Cartagena (Novembre)

 

L’évènement le plus important de la ville a lieu le 11 novembre, date anniversaire de l’indépendance de la ville. Pour cette occasion, des danses de rues, des parades et des concerts sont organisés pendant une semaine. Les festivités terminent avec le concours national de beauté et l’élection de miss Colombie.

 

Feria de Cali (Décembre)

 

La feria de Cali se déroule la dernière semaine de décembre. Elle mêle des milliers de personnes venues s’amuser et prendre part aux nombreuses animations, événements culturels, courses de taureaux, concours de beauté, défilés d’écoles de salsa, festivals de musique et de danses.

faunaLa grande variété des ressources naturelles du pays se reflète à travers la faune et la flore. La Colombie possède le 2° écosystème le plus varié au monde. La proximité de l’Equateur et le relief, à l’origine de microclimats, favorisent l’existence d’une flore riche et diversifiée.

 

Actuellement, des dizaines de milliers d’espèces végétales sont scientifiquement répertoriées, et les plus abondantes sont sans aucun doute les orchidées et les broméliacées.

 

La faune est par ailleurs, une des plus riches et des plus abondantes d’Amérique Latine. La Colombie possède près de 480 espèces de reptiles, 450 d’amphibiens et 380 de mammifères.

 

Dans les forêts et les savanes, vivent des jaguars, des pumas, des tapirs, des ocelots, et d’innombrables singes. Sur les hauts-plateaux habitent l’ours à lunettes et le tapir pinchaque, sur les rives des grands fleuves et dans les marais les caïmans et les alligators.

 

On peut également comptabiliser environ 1750 espèces différentes d’oiseaux : aigles, condors, perroquets, toucans, colibris, ibis, hérons… Les ornithologues n’auront que l’embarras du choix pour observer les oiseaux dans leur habitat naturel.

deportesLa topographie variée du pays permet la pratique de sports divers. L’imposante cordillère des Andes est l’endroit idéal pour les sports de haute montagne comme l’andinisme, l’escalade et la randonnée. Les deux océans, les fleuves et les rivières qui traversent le territoire national permettent la navigation, la pêche et la plongée. Les vents qui soufflent sur la Colombie rendent possible la pratique du parachutisme, de la planche à voile, du Kyte surf et du parapente.

 

Le voyageur pourra non seulement assister à des spectacles sportifs de haut niveau mais également trouver les installations et les facilités nécessaires pour pratiquer son sport favori.

 

Plongée

 

La côte Caraïbe, avec sa mer bleue turquoise et ses récifs de corail, les îles de San Andrés et Providencia, la baie de Santa Marta ou encore les îles du Rosaire feront la joie des amateurs de plongée. L’océan Pacifique n’est pas en reste puisqu’un des meilleurs coins pour plonger est l’île de Gorgona, parc national naturel.

 

Trekking

 

La Colombie est le rendez-vous des marcheurs et des aventuriers de la haute montagne qui s’attaquent aux pics enneigés du Santa Isabel, du Ruiz et du Tolima dans le parc de los Nevados, à ceux de la Sierra Nevada de Santa Marta (Simón Bolívar et Cristobal Colón) ou encore aux sommets du Chita ou du Guican dans le Boyacá. Des guides de hautes montagnes certifiés accompagneront vos excursions afin de vous encadrer et d’éviter tout risque inutile.

 

Rafting et Kayaking

 

Avec ses spectaculaires rapides de catégorie IV et V, San Gil est devenu la capitale du rafting en Colombie. De nombreux endroits permettent néanmoins de pratiquer ce sport comme aux alentours de San Agustín sur le fleuve Magdalena ou encore sur le Río Claro, près de Medellín. Il est également possible de pratiquer le Kayaking et d’entreprendre les visites des mangroves et des estuaires de la côte Pacifique comme à Nuquí ou à Ladrilleros dans la Baie de Málaga.

 

Voile

 

La région de la côte Atlantique est un paradis pour les amoureux de la voile. Les installations sont nombreuses pour la pratique des sports à voile, en particulier à Carthagène, Santa Marta, Tolú ou Coveñas. A l’intérieur du pays, à plus de 2000 mètres au dessus du niveau de la mer, les sports de voile peuvent également être pratiqués sur des lacs d’altitude comme à Calima, Tota ou la Paipa.

 

Pêche sportive

 

Toute la côte Atlantique, depuis Turbo jusqu’à La Guajira, offre de vastes possibilités aux pêcheurs qui voudront tenter leur chance avec de gigantesques spécimens de mérous, de barracoudas d’espadons et de pagres notamment.

 

Sports hippiques

 

Les sports hippiques sont très faciles à pratiquer en Colombie et de nombreux endroits peuvent être visités à cheval. Dans la vallée du Cocora, à San Agustín ou encore autour de Barichara, il est possible de faire des excursions à cheval pour découvrir les richesses naturelles du pays qui peuvent durer de quelques heures à plusieurs jours.

gastronomiaLa gastronomie colombienne est le fruit de l’union entre la cuisine espagnole classique, la cuisine africaine et la cuisine traditionnelle autochtone d’origine indigène. Elle doit sa grande variété à la richesse des produits de la terre et des deux océans, et, en elle, s’exprime le savoir-faire et le savoir-vivre du peuple colombien.

 

Il n’existe pas un coin en Colombie où il n’y ait pas un plat typique, où l’on ne prépare, de manière originale la racine d’un végétal, la viande d’un animal, où l’on ne cuisine les légumes d’une façon particulière.

 

La cuisine colombienne est très régionale et vous profiterez de vos différentes étapes pour apprécier les spécialités de chaque région.

 

Vous pourrez déguster une multitude de fruits tropicaux, inimaginable palette de couleurs et de saveurs : mangue, papaye, goyave, banane, pitaya, zapote, guanabana…

Copyright © La Ruta Natural. Colombia. Todos los derechos reservados.